COMMUNIQUE MOUVEMENT DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS DU PIT (MEEPIT) SUR LA SITUATION UNIVERSITAIRE

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

Le bureau du Mouvement des Élèves et Étudiants du PIT-SENEGAL s’est réuni, le samedi 24 Mai 2014.

Il a procédé à une analyse approfondie de la situation de tension qui prévaut au niveau de plusieurs universités publiques sénégalaises, en particulier celle de Dakar.

Le soubassement de ces mouvements d’humeur semble être lié à deux principales causes : le retard de paiement des bourses et la question de l’orientation des étudiants en Master.

Il est indéniable que la responsabilité des autorités gouvernementales est engagée pour ce qui est du retard récurrent du paiement des bourses, ce qui conduit régulièrement à des affrontements entre étudiants et forces de l’ordre.

Mais la violence des affrontements de la semaine dernière a surpris la communauté universitaire et l’ensemble des Sénégalais car survenant dans un contexte de mise en œuvre des réformes reposant sur les recommandations de la Concertation nationale sur l’avenir de l’Enseignement supérieur. Visiblement, il y a un déficit d’appropriation de ces recommandations par les diverses parties prenantes (mouvement d’étudiant, syndicat d’enseignant, société civile, gouvernement).

La revendication de l’orientation des étudiants en master est plus complexe, car l’acuité du problème d’encadrement a été négligée ces dix dernières années, ce qui entrave le processus d’inscription de tous les étudiants, qui en font la demande, en master.

Pour une meilleure prise en charge de tous les étudiants, le gouvernement devra obligatoirement trouver une alternative, pour les étudiants non-inscrits en master, en leur proposant des formations à distance ou une insertion dans le milieu socio-professionnel. C’est pourquoi nous pensons que des mesures suivantes doivent être prises :

- Recrutement significatif d’enseignants

- Meilleure valorisation du statut des vacataires

- Amélioration de la qualité des enseignements

Par ailleurs, au vu de l’obsession dont les autorités du Ministère de l’Enseignement Supérieur ont fait montre pour ce qui est de l’instauration des nouveaux droits d’inscription, nous demandons des éclaircissements sur les ressources financières issues de l’augmentation des frais d’inscription.

Nous exprimons toute notre solidarité à l’endroit des étudiants victimes de violences, et exigeons la libération immédiate des étudiants arrêtés, nous condamnons également toutes sortes de violences verbale ou physique.

Le Mouvement des Élèves et Étudiants du PIT, lance un appel à tous les étudiants, pour qu’ils s’organisent autour d’un syndicat fort, pour une meilleure prise en compte de leur conditions d’études.

Nous lançons un appel solennel aux étudiants, aux syndicats, à la société civile, et au gouvernement, à un dialogue franc et sincère, afin de pouvoir terminer l’année académique en toute tranquillité.

Vive le Mouvement Étudiant!!!

Fait à Dakar le 24/05/2014

 

COMMUNIQUE MOUVEMENT DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS DU PIT (MEEPIT) SUR LA SITUATION UNIVERSITAIRE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog