TRAGIQUE PÈLERINAGE : COMMUNIER MAIS APPRENDRE !

C’est donc par dizaines que le Sénégal compte ses blessés, morts et disparus de cette édition 2015 du pèlerinage à la Mecque ! Des victimes qui confèrent à notre pays sa très lourde part dans l’infortune de la Umma islamique qui, globalement considérée, enregistre à cette occasion des milliers de pertes en vies humaines.

Le PIT présente ses condoléances au Peuple sénégalais, dit sa compassion à tous les fils de notre nation pour ce drame indicible. Le Parti a aussi une pensée affectueuse pour toutes les autres communautés du monde frappées par le deuil que nous avons en partage.

Mais, parce qu’il y a à apprendre, y compris des leçons  de vie les plus rudes, il faut, ensemble, agir pour que plus jamais les occasions de déboucher sur de pareilles tragédies ne soient rassemblées.

Et, en la matière, l’Arabie Saoudite est d’abord et avant tout interpellée pour que les conditions maximales de sécurité soient toujours réunies pour les pèlerins et que plus jamais la logique du profit ne mène à certains écarts. Par exemple, il n’est pas compréhensible que des travaux soient encore en cours en plein pèlerinage et qu’une grue qui cède fauche plus de deux cents (200) pèlerins…

Le même effort d’organisation et de rationalisation des conditions d’exécution du pèlerinage est aussi attendu des autres pays et donc du Sénégal.

Dans ce cadre, le PIT/Sénégal se félicite de la concertation annoncée sur l’organisation du pèlerinage pour que tous ceux qui savent et peuvent contribuer à asseoir une réflexion constructive pour la gestion de la participation de notre pays puissent, de concert, indiquer la voie la meilleure à emprunter.

Celle-ci ne peut manifestement pas consister dans la logique effrénée du profit, le clientélisme, l’absence de rigueur, pas plus qu’elle ne peut coïncider avec les passe- droits, la non reddition des comptes, le fétichisme de la privatisation à tout crin…

En définitive, apprendre de cette tragique épreuve c’est, pour le gouvernement sénégalais mais aussi pour tous les citoyens de ce pays, se convaincre que le respect de normes, valables pour tous et admises par chacun car reconnues comme nécessaires pour le salut commun, est un impératif catégorique pour, ensemble, aller de l’avant.

Une telle leçon de vie, sans cautériser nos meurtrissures, demeure néanmoins opportune et est incontestablement profitable.

 

Dakar, le 02-10-2015

Le Secrétariat du Comité Central

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog