APRES L'ELECTION DU NOUVEAU PRÉSIDENT, GOUVERNER AUTREMENT ET MIEUX !

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

ALBUM 3873

COMMUNIQUE DU SECRETARIAT DU PIT-SENEGAL

Réuni en séance spéciale le Mardi 27 mars 2012, le Secrétariat du Comité Central du P.I.T a évalué les résultats de l'élection présidentielle et esquissé des perspectives d'actions pour le Parti.

Aux yeux du Secrétariat, le Peuple souverain du Sénégal a eu mille fois raison de mettre fin au rêve fou d'Abdoulaye Wade, d'obliger ce dernier à renoncer à un troisième mandat auquel il n'avait pas droit, tout en brisant, définitivement, son projet tenace de dévolution monarchique du pouvoir.

De ce point de vue, il convient, sans s'acharner outre mesure sur le Président défait, de ne jamais oublier les errements et outrances que son aveuglement et son déficit éthique ont coûté aux Sénégalais. Pour que Wade soit battu, des vies humaines ont été perdues et du sang versé.

Président de la République, confortablement élu en 2000, Abdoulaye Wade s'est tout permis. Il a disposé des ressources publiques pour agir à sa guise, sans le moindre souci ni d'éfficacité, ni de justice, ni de probité. Il a servi sa famille, son camp, ses amis sans pratiquement jamais s'en cacher. Avec son système de gouvernance, l' Ecole et l' Université sont bloquées, le monde rural  asphyxié, la jeunesse en désarroi, le coût de la vie hors de portée, du moins pour le grand nombre. Bref, le Sénégal est, en 2012, bien loin d'être au meilleur de sa forme.

Aussi, le Président Macky Sall, brillamment élu par une majorité écrasante de Sénégalais a-t-il fort à faire.

Il lui faut, au plus vite, remettre le pays au travail et montrer, par l'exemple, qu'il est possible de gouverner autrement et mieux. Ce faisant, il va libérer les ressources- certainement inépuisables- de son Peuple.

Pour sa part, le Secrétariat du Comité Central du P.I.T, tout en félicitant le Président élu pour son engagement, son courage physique et sa lucidité, salue la détermination de tous les Sénégalais dont l'implication sans réserve et le sens  de l'intérêt général ont permis, à notre pays, d'échapper au désastre qu'aurait constitué l'aboutissement du projet de Wade et de son camp.

Cependant, et sans minorer l'importance du chemin parcouru, il demeure  vital de ne pas occulter, une seule seconde, l'âpreté et l'immensité des défis à relever. Il est impérieux pour tous les patriotes, sans nullement confondre vitesse et précipitation, de s'atteler, méthodiquement, à la résolution des urgences sénégalaises: paix en Casamance, crise du système éducatif, soudure dans le monde rural, préparation de la prochaine campagne agricole,dimunition des prix des denrées de première nécessité,  restauration du crédit des différentes institutions...

Pour sa part, le P.I.T s'engage à s'impliquer, sans réserve, dans cette gigantesque entreprise de redressement national. Voilà pourquoi le Secrétariat du Comité Central invite toutes les structures du Parti à se réunir dans les  délais les meilleurs pour non seulement évaluer le chemin parcouru,mais aussi  affiner l'organisation et la capacité d'entraînement du Parti. Il s'agit d'arrêter les formules les meilleures pour l'implication de chacun des militants du P.I.T dans le titanesque effort de reconstruction nationale et ceci à tous les paliers de la vie du pays .

 

Fait à Dakar le 27 mars 2012.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog