COMMUNIQUÉ CONJOINT ENTRE LIGUE DEMOCRATIQUE ET PIT-SENEGAL

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

 

ADN4UUZCAIGA5OTCATBBRSWCA78DRGUCAUZ4IQ8CAXJD09ZCAX1JI2MCAX8.jpg

ADX9A82CANH4MFZCAG5FY0NCAFP644BCADYVA0NCAOSU24XCANYLX5ZCA5J


 

 

 

 

 

Le Parti de l’Indépendance et du Travail (P.I.T/Sénégal) et la Ligue Démocratique se sont rencontrés le Vendredi 30 décembre 2010 au siège de la L.D. Les deux fortes délégations, conduites par les Secrétaires Généraux Magatte Thiam et Abdoulaye Bathily ont procédé, des heures durant, à une analyse fine de la situation politique, économique et sociale du Sénégal avant de retenir, de concert, des axes d’intervention dans lesquels engager leurs militants et sympathisants au vu de la particulière gravité du contexte.

C’est que manifestement le Sénégal en est à une sorte de croisée des chemins dont les derniers développements, dans la partie sud du pays, constituent un révélateur éloquent. La Nation vient en effet de perdre huit de ses fils, engagés dans la défense du drapeau national.

La L.D et le P.I.T ,tout en présentant leurs condoléances à l’armée nationale et aux familles des victimes ,soulignent, avec tristesse, qu’au moment où ces compatriotes se faisaient froidement abattre,  prouvant de manière  tragique que Wade ,dix ans après ,est à mille lieues de créer les conditions pacifiques de règlement de cette crise, ce même Wade et son camp faisaient la fête,  tout en dépensant  sans compter les ressources nationales ,dans le cadre de leur « Festival Mondial des Arts Nègres ».

Ainsi que l’armée sénégalaise se retrouve pratiquement les mains nues, que des enseignants en soient à deux mois sans salaire ou que les paysans du pays n’arrivent pas à commercialiser leurs arachides n’est nullement important pour Abdoulaye Wade et les siens, pourvu qu’ils puissent continuer à détourner, quasi ostensiblement, l’argent public et à asseoir des fortunes spontanées ! Autrement dit Abdoulaye Wade et ses affidés demeurent obstinément sourds à la clameur populaire : contre vents et marées, ils manifestent leur détermination à continuer à infliger aux Sénégalais les délestages, la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, les crises cycliques dans le secteur de l’éducation, les affres des inondations…

Aussi le P.I.T et la L.D ont-ils décidé de jeter toutes leurs forces dans la bataille pour arrêter Wade avant qu’il ne finisse de désagréger le Sénégal ou de le précipiter dans des convulsions dont le pays ne sortirait que douloureusement et difficilement.

Pour ce faire, les deux formations politiques  ont arrêté de renforcer leurs concertations au niveau de toutes leurs structures et de développer des initiatives communes en vue  de convaincre le maximum de Sénégalais quant à l’extrême urgence d’arrêter la mécanique infernale que le régime de Wade a déclenchée.

Du reste dans ce cadre la marche du 29 décembre de Bennoo Siggil Senegaal est un jalon important qu’il convient d’amplifier ,partout dans le pays, pour dire non à l’arbitraire, non à la dilapidation des ressources nationales, non à la candidature aussi illégitime qu’illégale de Wade aux élections présidentielles de 2012.

Convaincus que pour une large part l’issue de la confrontation politique actuelle dépend de la cohésion la plus large des forces hostiles aux projets funestes de Wade, la L.D et le P.I.T ont convenu de peser de tout leur poids pour  le renforcement de Bennoo  afin de promouvoir au Sénégal, sur la base des conclusions des Assises Nationales, une véritable alternative au profit de la jeunesse, des  travailleurs et des couches populaires.  

La L.D et le P.I.T, conscients de l’importance de leur rencontre dans le cadre de l’édification d’une puissante force de Gauche, seule susceptible de préserver durablement les conquêtes que des générations de patriotes ont pu faire faire au Sénégal au prix d’innombrables sacrifices, appellent tous leurs militants à traduire en actes, selon les modalités pertinentes à leur échelle, les fortes convergences entre les deux Partis.                                                          

Fait à Dakar le 29 décembre 2010.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog