COMMUNIQUE DE LA CSA SUR LA SITUATION NATIONALE

mamadou_diouf_csa.jpg

 

Le Secrétariat Exécutif Permanent SEP de la CSA s’est réuni en séance extraordinaire  le Vendredi 17 Février 2012 à 09 h à la Maison des Travailleurs Iba Ndiaye Diadji.

Le SEP, appréciant le contexte national caractérisé par une montée de la violence parallèlement à une dégradation de la situation politique et sociale.

Constatant l’absence d’un signal fort en provenance des autorités de la République pour apporter des solutions véritables susceptibles de restaurer la sérénité dans l’espace politique et social.

Conscient des risques d’embrasement aux conséquences imprévisibles.

Exprime son indignation devant l’allongement de la liste des personnes tuées au cours des manifestations.

Appelle le Président de la République à se substituer un moment au candidat Abdoulaye WADE pour rassurer tout le monde et instruire les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre à se conformer strictement aux normes républicaines.

La CSA, considérant que dans ce contexte où l’élection présidentielle est sur toutes les lèvres, les conditions de vie des travailleurs et des populations continuent à se dégrader, avec les hausses vertigineuses et accélérées enregistrées sur les prix des denrées de première nécessité ; que l’Ecole et les Universités sont complètements bloquées, dans l’indifférence totale du Gouvernement.

Considérant que dans un tel contexte, une Centrale syndicale comme la CSA ne saurait rester indifférente, le Secrétariat Exécutif Permanent décide d’organiser une marche pacifique le jeudi 23 février à partir de 10 h pour exprimer son indignation face au mutisme de l’Etat devant la montée de la violence.

Exiger des solutions équitables pour débloquer la situation scolaire et universitaire notamment le respect des accords signés avec les syndicats.

La baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité.

Déterminée à assumer les responsabilités que lui impose le contexte national, la CSA invite tous les travailleurs, et toutes les centrales syndicales à cette protestation pacifique, pour faire de cette marche un jalon important d’une véritable implication du monde du travail dans le processus en cours.

 

Dakar, le 17 février 2012

Pour Le Secrétariat Exécutif Permanent

Le Secrétaire Général

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog