CONGRES DU RTA/S: A GAUCHE, TOUTE!

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

 

PREMIER CONGRES RASSEMBLEMENT DES TRAVAILLEURS AFRICAINS/ SENEGAL (RTA/S)

A Gauche toute… !

 

Par Cheikh NDONG

 

 

pol congre-rtas

 

La Gauche sénégalaise est plus que jamais décidée à s’unir. Elle l’a fait savoir lors du premier congrès du Rassemblement des travailleurs africains/Sénégal (Rta/S) qui s’est tenu du 9 au 10 avril à Dakar. Ses leaders ont affirmé que l’unité de la Gauche est un impératif politique

L’unification des partis se réclamant de la Gauche, c’est ce qui est ressortie du forum du Rassemblement des travailleurs africains/Sénégal dans le cadre de son premier congrès. Les leaders de ces partis ou leurs représentants ont défendu l’idée selon laquelle, l’unité de la gauche est un impératif. C’est dans cette optique que Madiéye Mbodj de Yonu Askanwi a soutenu que l’unité de la gauche est un impératif politique. Selon lui, un pas avant, vaut mieux que mille programmes.

Pour le secrétaire général de Yonu Askanwi , il leur faut une gauche forte car selon lui c’est pars une lutte véritable qui fra quitter le régime de Wade. Et pour cela Madiéye Mbodj a préconisé une harmonisation des positions des partis de la gauche dans un cadre unitaire.

C’est sous ce rapport que le représentant du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Ibrahima Séne a estimé que l’unité des forces de la Gauche dont il s’agit, devrait dépasser l’unité d’action comme cela fut le cas du « pole de gauche » mais elle devrait être une forme d’unité organique qui dans une première phase préserve l’indépendance idéologique, politique et organisationnelle de ses membres, pour créer, dans une deuxième phase, les conditions nécessaires à une unité totale. Ibrahima Séné d’ajouter : « cette première phase pourrait revêtir une forme de collège exécutif cordonné de façon rotative, selon une périodicité à déterminer.

A en croire le responsable du Pit, « la fonction essentielle de ce collège serait de mettre en synergie les ressources humaines et matérielles pour la réalisations des objectifs retenus de commun accord.

Daouda Faye du Rta/S prône quant à lui une unité basée sur des actions de solidarités entre les partis en évitant d’avoir des sujets tabous entre eux. Il a aussi proposé la création du journal qui va permettre de discuter de tout. Son camarade Joe Diop d’aller plus estimant que l’unité de la gauche est temps dans un contexte ou les populations sénégalaises sont fatiguées. Joe Diop d’ajouter : « les politiques libérales et capitalistes ont montré leur limites et le peuple a besoin d’une organisation de gauche forte »

Le représentant de la Ligue démocratique (Ld) a insisté sur le fait que la gauche doit chercher à mettre en place un parti électoralement fort car, selon lui, aucun parti se réclamant de la Gauche ne l’est véritablement . Pour y parvenir le jallarbiste a estimé qu’il faut gérer les divergences de point de vue et essayer de s’entendre sur l’essentiel.

Pour Alla Kane la Gauche sénégalaise souffre d’au moins deux maladies à savoir la division et le manque de liaison avec le peuple. Introduisant une communication sur le thème : « la Gauche face à la présidentielle de 2012 : quelle stratégie », Alla Kane a soutenu que la seule stratégie qui vaille c’est de renforcer les pouvoirs de Benno Siggil Sénégal. Pour lui seul Benno est capable de faire face au régime en place qui n’est pas encore prêt à quitter le pouvoir en si bon chemin.

Le secrétaire général du Rta/S, Momar Samb d’approfondir la réflexion en estimant qu’au sorti de la présidentielle, il s’agira de mettre l’accent sur la refondation des institutions, mettre en place un régime de concertation et d’élaborer des programmes d’urgence sociale conformément aux recommandations des assises nationales.


© Juillet 2010 - SudonLine.Sn. Tous droits reservés.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog