LETTRE AUX AMIS DE BENNOO SIGGIL SENEGAAL ENGAGES DANS L’INITIATIVE DE BENNOO ALTERNATIVE 2012

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

BA2012--2-.jpg  

 

  CHERS AMIS,

Voilà que par deux publications, celle de Madieye Mbodj à la suite de celle de El Hadj Ibrahima Mbow, des camarades de Bennoo Siggil Senegaal interpellent celui-ci sur ses responsabilités, l’accusant presque d’être dans une posture de tergiversation, de « muusante », non sans savoir ce qu’est Bennoo, ses lourdeurs, comment il fonctionne, non sans participer régulièrement aux délibérations et prises de décision qui rythment la marche de la coalition.

Ces contributions se situent à un moment où il est annoncé à travers la presse la constitution officielle de la coalition « Bennoo Alternative 2012 » (encore un autre « Bennoo » !), comme pour préparer l’opinion à sa survenue et à sa légitimation.

Devant de tels « Appels à la responsabilité », je ne puis garder le silence sur ce qui me semble être une grave erreur qui risque de coûter cher au projet que nous avons en partage : BATIR SUR LA BASE D’ACCORDS POLITIQUES ACTES UNE EQUIPE ET UN CANDIDAT DE L’UNITE ET DU RASSEMBLEMENT.

Je ne comprends pas qu’après avoir déroulé ensemble un parcours où rien ne fut donné d’avance, un parcours où tout fut construit pas à pas dans des joutes théoriques passionnées mais aussi dans un combat sur le terrain contre les politiques de Wade, que certains d’entre nous (le groupe de 05 partis), dans la toute dernière phase du processus, éprouvent le besoin de créer une coalition nouvelle.

CELA JE NE LE COMPRENDS PAS !

Après avoir à plusieurs reprises attiré l’attention sur le caractère erroné de la consistant à construire la jonction des forces politiques de Bennoo et celles de la société civile dans l’exclusion démarche et les suspicions qu’elle peut faire naître, je voudrais ici soulever quelques questions dont les réponses peuvent éclairer l’opinion.

CHERS AMIS, JE NE COMPRENDS PAS

1- Pourquoi, si nous partageons au niveau de Bennoo la nécessité de l’unité de toutes les forces de Bennoo, avoir créé une groupe de 05 partis de Bennoo distinct de Bennoo œuvrant pour la jonction avec les forces de la société civile acquises aux conclusions des Assises nationales, sans en référer à Bennoo ?

2- Pourquoi après avoir « embarqué » un certain nombre de partis (dont le RTA-S) dans l’initiative réalisant en pratique ce qui était théorisé depuis longtemps au niveau de Bennoo, avoir conçu en dehors de ces forces-là l’agenda, le format, jusqu’au nom et logo à donner à la nouvelle coalition, en dépit des alertes et critiques constructives quant à la gestion du projet d’élargissement ?

3- Pourquoi, après en avoir délibéré (le 1er août 2011) et avoir retenu d’une part de surseoir au projet de l’AG de constitution d’un cadre différent de Bennoo, d’autre part de confier la tâche de jonction avec les forces de la société civile à Bennoo et à son groupe de travail, sentez-vous la nécessité d’appeler à la création d’un nouveau cadre appelé « Benno Alternative 2012 » ?

4- Pourquoi, après que le groupe de travail de Bennoo en charge de la tâche de jonction a envoyé (le 16 aout 2011) à ces forces de la société civile identifiées tous les documents de Bennoo, en vue de préparer une rencontre de concertation sur les bases politiques devant présider à l’unité appelée de tous les vœux, éprouvez-vous le besoin de lancer une nouvelle coalition ?

5- Pourquoi, sans concertation et sans accord préalable entre toutes les forces sans exclusive de Bennoo acquises à l’idée d’une candidature de l’unité et du rassemblement, lancer la création d’un nouveau cadre au risque de diviser ce Bennoo rassemblant plus de 30 partis et organisations ?

6- Pourquoi avoir choisi de soustraire de la démarche, du processus de construction de l’unification entre Bennoo et les forces de la société civile, plus de 27 partis et organisations parmi les plus représentatifs de l’opposition, leur dénier le rôle d’acteurs de cette construction jusque dans le format, l’agenda et les modalités, pour confier celle-ci aux seuls 05 partis initiateurs ?

CHERS AMIS, JE NE COMPRENDS PAS

7- Comment peut-on vouloir l’unité de Bennoo avec les forces de la société civile et provoquer la division au sein même du Bennoo dans lequel on a construit pendant plus de 2 ans les bases politiques de cette unité ayant abouti à la victoire lors des élections locales de 2009,  à l’élaboration d’un projet de constitution commun, d’un projet de programme de transition commun et d’une stratégie électorale globale commune dans un processus de complète transparence, de complète délibération, de débats contradictoires et passionnées sur chaque question soulevée ?

8- Comment peut-on parler de « transcroissance » ou de « dilatation » de Bennoo si l’opération dans sa réalisation exclut de fait 27 partis et organisations sur les 32 signataires de la déclaration du 28 mai ayant acté leur engagement ferme pour la candidature de l’unité et du rassemblement ? Ne faudrait-il plutôt parler de rétrécissement (05 Bennoo + Société civile) en lieu et place de la dilatation (32 Bennoo + Société civile) ?

9- En quoi et sur quoi Bennoo a-t-il dévié de la dynamique unitaire construite dans la douleur pour justifier sa mise hors course dans la construction transparente et concertée de la jonction avec les forces de la société civile ? Où se situe la ligne de démarcation politique justifiant la création d’une nouvelle coalition, d’un nouveau « Bennoo » ?

10- Quand demain ce « nouveau Bennoo » sera porté solennellement sur les fonds baptismaux pour consacrer urbi et orbi l’existence de 03 Bennoo, qui aura pris sur lui la responsabilité historique de dessiner une nouvelle configuration de Bennoo ? Ceux qui n’ont pas hâté le pas vers les forces de la société civile ou ceux qui auront accéléré le pas au prix de s’aliéner une bonne partie de la famille Bennoo Siggil Senegaal, au point de diviser celui-ci ?

11- Faudra-t-il demain appeler à la responsabilité de tout le monde pour recoudre ce qu’on a déchiré aujourd’hui ? sera-t-il possible alors de rétablir les liens qu’on aura rompu aujourd’hui, d’amollir ce qu’on aura consacré et cristallisé aujourd’hui ?

12- Cette option n’exprime-t-elle pas un choix délibéré considérant que peu importent le nombre et la qualité de ce qu’on perd, l’important est dans la réalisation de la jonction quelle qu’elle puisse être ? Ne rappelle-t-elle pas la fameuse théorie du « ça passe ou ça casse » ou du « si ça marche c’est tant mieux, sinon c’est tant pis ! » ?

CHERS AMIS, JE NE COMPRENDS PAS !

13- Au nom de quoi, les 05 de Bennoo peuvent-ils s’approprier le label « BENNOO » patrimoine commun de tous les partis de Benno ? Ne pensez-vous pas que cela peut créer dans l’opinion une confusion avec la floraison de plusieurs cadres appelés Bennoo ( Bennoo Siggil Senegaal, Bennoo Taxawal Senegaal, Bennoo Alternative 2012) ?

14- Peut-on avoir une stratégie gagnante dans une dynamique unitaire inclusive et exclure près de 27 formations politiques comptant parmi elles les plus représentatives de l’opposition au régime de Wade et avec lesquelles on a construit pendant plus de 03 ans des accords fondateurs de la nouvelle République qu’on appelle de tous ses vœux ?

NON, JE NE PUIS COMPRENDRE UNE TELLE DEMARCHE ! NON JE NE PUIS L’ADMETTRE ET NE L’ADMETTANT, JE NE PUIS M’Y ASSOCIER.

CHERS AMIS, CE QUE JE COMPRENDS ET ADMETS C’EST DE :

  • nous en tenir à nos conclusions du 1er aout 2011 de gérer de manière transparente et concertée la jonction avec les forces de la société civile comme nous l’avons fait pour toutes les autres taches,
  • recevoir le feed-back de ces forces sur les différentes conclusions actées dans Bennoo,
  • tenir ensemble entre Bennoo et toutes ces forces le séminaire de la dernière étape qui doit aboutir, sur la base de l’unité politique, a la confection d’une équipe et a la désignation d‘un capitaine de l’équipe. 

Recevez, chers amis, mes salutations militantes pétries dans la conviction que :

UNIS NOUS VAINCRONS, DESUNIS NOUS PERDRONS !

Réew dañ koy péncoo, Ken du ko pàccoo !

Bennoo dañ koy péncoo, Ken du ko pàccoo !

 

Dakar le 05 septembre 2011

El Hadji Momar SAMBE

Secrétaire Général du RTA-S,

membre de Bennoo Siggil Senegaal

 

 

 

 

credila 05/10/2011 22:35


TOUS A LA CONFERENCE DEBAT SUR LA CONSTITUTION ORGANISEE PAR LE CREDILA DE ISMAILA MADIOR FALL AVEC SEYDOU MADANI SY, MAME LESS CAMARA, PAPE DEMBA SY ET MAMADOU DIOUF
UCAD II SAMEDI 08 OCTOBRE 2011


Goora 10/09/2011 00:23


La Génération Benno : Benno siggil sénégal - Benno Taxawal sénégal - Benno alternative2012
La Génération des forces centrifuges : Forces vives -Forces alliées. Fal Bal.
Qui copie qui dans ce pays ou il y a convergence sur la question nationale? Ku Dërey Daan !


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog