PESER POUR DES POLITIQUES DE RUPTURE DANS L'UNITE LA PLUS LARGE AVEC LE CANDIDAT DE BENNOO !!!

RESUME

 

Le secrétariat du P.I.T s’est réuni en séance extraordinaire le dimanche 4 décembre 2011 pour évaluer la situation politique nationale et déterminer les tâches du Parti.

C’est ainsi que le Secrétariat se félicite que Bennoo ait pu parvenir, au terme d’un long cheminement, au choix du candidat de l’unité et du rassemblement Moustapha Niasse. Il prend néanmoins acte du fait,  qu’en l’état, cette candidature n’a pu fédérer tous les membres de Bennoo Siggil Senegaal qui s’étaient pourtant engagés à se regrouper autour du candidat qui serait choisi par la coalition.

Aussi le Parti de l’Indépendance et du Travail comprend, dès lors, que de très nombreux Sénégalais soient déçus, car ayant légitimement espéré, au vu des enjeux et de la situation du pays, qu’il y aurait, de la part de tous les acteurs de Bennoo, un sens beaucoup plus vif de l’intérêt national.

Mais pour le Secrétariat du P.I.T, une lecture attentive des événements en cours ne devrait, en  aucun cas, pousser  à baisser les bras. Tout au contraire. Il faut se féliciter que des forces politiques différentes se soient longuement fréquentées, qu’elles aient appris à se connaitre et, globalement, à se respecter, qu’elles soient fédérées par les conclusions des Assises nationales, c’est-à-dire par cet événement majeur qui  a consacré la volonté des Sénégalais de marquer une rupture nette d’avec des modes de gouvernance qui, au fil des décennies, ont fini de révéler leurs limites objectives.

De ce point de vue, il est tout à fait heureux qu’un groupe compact de Bennoo ait décidé que rien, dans ses positions ou choix, ne fasse douter de sa sincère volonté de faire émerger un Sénégal différent, dans lequel la citoyenneté serait rétablie, la pratique politique rénovée, la République restaurée.

Or, une telle ambition ne peut que rencontrer l’assentiment de la majorité des Sénégalais. Précisément parce que si ces Sénégalais sont on ne peut plus déçus de la pratique d’Abdoulaye Wade et de son régime, cela ne veut aucunement dire qu’ils sont disponibles pour accepter que d’autres puissent restaurer les mêmes pratiques c’est-à-dire celles d’un Parti Etat lénifiant.

En conséquence de ce qui précède, le Parti de l’Indépendance et du Travail invite l’ensemble des militants et sympathisants du Parti et par delà tous les Sénégalais épris de progrès partagés, de justice sociale et de liberté véritable à accompagner Bennoo dans sa bataille pour faire barrage, au sein du M 23, à la candidature  attentatoire à la constitution de Wade , et pour la constitution des conditions de la mise en œuvre résolue des conclusions des Assises nationales.

Le P.I.T va à ces élections avec confiance et détermination. Il déclare haut et fort que l’état de notre Nation est tel que c’est dans l’unité la plus large, qu’il sera possible de  tirer le Sénégal de l’ornière dans laquelle il est plongé.

Encore une fois, tous doivent se persuader que non seulement il est possible d’infliger une défaite mémorable à Wade et à tous ses substituts mais mieux, de mettre le pays dans l’orbite d’un changement véritable, au bénéfice exclusif du Peuple sénégalais.

A cette fin, le P.I.T ne ménagera aucun effort pour, avec tous ceux qui partagent un tel dessein, développer toutes les initiatives pertinentes, afin de rétablir l’image du Sénégal, image qui, pour dire le moins, est plus que ternie par l’immonde gouvernance wadienne.

                                        Fait à Dakar le 4 décembre 2011. 

     

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog