REUNION DES COMMISSIONS PREPARATOIRES AU CINQUIEME CONGRES.

  • CINQUIEME CONGRES DU PIT-SENEGAL
  • VIE DU PARTI
Bild000

Ce dimanche 07 mars s’est tenue à l’Ecole Normale Supérieure une session plénière des deux grandes commissions préparatoires au prochain Congrès du Parti.

Le camarade Fily Diaouné a présenté le rapport de la Commission Organisation et Finances, qui a suscité des débats passionnés sur les difficultés organisationnelles du Parti, que certains camarades nostalgiques mettent sur le compte de l’abandon des normes léninistes d’organisation, dont notamment le centralisme démocratique et la structuration en noyaux. D’autres ont pointé du doigt le rôle qu’a pu jouer le centralisme démocratique dans les dérapages staliniens, qui auront coûté des millions de vies innocentes.

Le désir de massifier le Parti, à travers les comités de quartiers, aurait eu comme conséquence essentielle d’édulcorer l’héritage révolutionnaire du Parti, les tâches de mobilisation et d’éducation de la classe ouvrière étant délaissées au profit de préoccupations électoralistes.

Bild001

  

La participation du Parti au gouvernement socialiste dans les années 90, qui a occasionné un afflux massif de militants inexpérimentés et pas toujours désintéressés, a eu comme autre conséquence, la démobilisation des camarades, quant à leurs tâches militantes de contribution au financement des activités du Parti. Ils se sont progressivement habitués à ce que les activités du Parti soient financées par les ressources provenant des rémunérations des camarades ministres, députés ou maires.

Ensuite, l’assistance a entendu une intervention pleine d’enseignements du camarade secrétaire général, qui a montré la nécessité de prendre en compte les normes démocratiques et de respect des droits de l’Homme dans toute démarche visant à la résolution de ces questions d’organisation.

Bild006

Puis les camarades Maguèye Kassé et Ousmane Touré ont respectivement lu les rapports des sous-commissions Education et Agriculture. Enfin, les autres sous-commissions ont fait le point sur l’avancement de leurs travaux.

Une prochaine plénière est prévue dans deux semaines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Conconfabulah 20/03/2010 15:17


Il faut reconstituer la grande famille dans un esprit de dépassement car, je suis convaincu que, les camarades partis du parti ne se retrouvent pas dans les cadres ou, ils se trouvent
actuellement.

Nous avions toujours donné des exemples de largesse d'esprit et de leçons par notre esprit de dépassement alors, faisons cela pour nos dirigeants qui ont tout alors absolument tout donné pour notre
peuple.

Comprenons que, aucune oeuvre humaine n'est parfaite surtout dans le contexte sociétal du Sénégal qui nous préoccupe.

Unis nous serrions plus puissants que n'importe quel autre formation politique du Sénégal je pense mes mots

Le parti vivra au delà de nos attentes

Affectueusement


Bamba Ndiaye 10/03/2010 12:18


Le debat sur la nature du Parti, sur le type de Parti a construire doit se rattacher aux orientations fondemantales du Parti : a savoir la lutte pour l'independance Nationale Veritable et la lutte
pour le Socialisme.

Il ne saurait y avoir de formes figees. De multiples formes pour servir la mise en oeuvre des objectifs qui decoulent de ces Orientations.

Nous restons le Parti du Travail et celui de l'Independance.
C est un terrain qu'il nous faut davantage occuper a l'heure des grandes desertions (la plus rescente etant l'abandon du MPT (Mouvement pour le Parti du Travail) par la LD!!).

La formation de cadres revolutionaires pour une matrise de la Theorie qui doit eclairer notre PRAXIS est plus qu'actuelle..

Ce deficit est le maillon faible dans la chaine des taches a l'ordre du Jour.

Merci


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog