SENEGAL: LE DEBUT D'UNE AUBE NOUVELLE

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

 

 

 

AUBE.jpg

 

Le Secrétariat du Comité Central du P.I.T s’est réuni en séance extraordinaire le mercredi 20 juillet 2011 aux fins d’analyse de la situation politique nationale, de la détermination des tâches des militants du Parti et d’une réflexion stratégique sur les perspectives. Pour le Secrétariat du Comité Central, il n y’ a nul doute à entretenir : une aube nouvelle est en train de poindre dans le ciel sénégalais. Autrement dit, même si, en cette période où l’histoire semble hésiter, il y’a de légitimes raisons de s’inquiéter du prix qu’il faudra payer pour amener Wade et ses derniers souteneurs à renoncer à leur projet liberticide de confiscation de la souveraineté populaire, par le biais de l’imposition d’une candidature que la loi tout autant que la morale réprouvent, il est plus qu’évident que les jours que Wade va passer à la tête du pays ne peuvent excéder, dans le pire des cas, l’horizon du 26 févier 2012. Le P.I.T, sans verser dans la gloriole, mesure à sa juste valeur l’engagement qui a dû être le sien pour rallier à ses points de vue les nombreux sénégalais qui n’avaient pas perçus, dès l’adoption de la constitution de 2001, que le Wade élu en 2000 avait tourné casaque en nourrissant le dessein fou de faire du pays que nous avons en partage sa propriété privée. Il a donc fallu dix longues années pour que la Nation, dans sa quasi globalité, se retrouve du même côté, pour faire face à Wade, à sa famille, et à son clan ! Toutefois, quoique douloureuse, cette expérience ne peut ni ne doit être vaine. Le Sénégal peut en tirer les leçons et dans le droit fil des conclusions des Assises Nationales ne plus jamais permettre l’instauration d’un présidentialisme outrancier, sourd et aveugle aux exigences populaires, n’ayant comme boussole que des intérêts bassement égoïstes. Les Sénégalais devraient aussi, au-delà des artifices et du clinquant, se choisir pour dirigeants des femmes et des hommes à la probité avérée, attentifs aux valeurs de la République, au respect de la parole donnée, à l’éthique de gestion… Pour l’heure et en raison d’un compagnonnage politique que le P.I.T a eu avec le P.D.S dès sa création, le Secrétariat du Comité Central demande à Abdoulaye Wade d’ouvrir les yeux, de sortir de sa « bulle », de sa puérile et pathétique stratégie d’autosuggestion pour se rendre à l’évidence. Abdoulaye Wade devrait, dans un dernier sursaut de lucidité, ne pas tenter le diable, se faire une raison, se convaincre qu’il n’est pas dans le destin des hommes, d’être éternels. Si d’aventure il optait pour cette solution de bon sens, le P.I.T s’engage à tout faire pour qu’il lui soit assuré, malgré tout, une retraite paisible. A certains de ses soutiens, il devrait être possible d’assurer les mêmes garanties, pour peu que leurs outrages au pays n’aient excédé des limites qu’il reviendra, en tous les cas, à la justice de trancher, en toute équité. Le Secrétariat du Comité Central du P.I.T convie tous les militants et sympathisants du Parti à apporter une contribution de qualité aux manifestations pacifiques organisées par le M23 le 23 juillet 2011 sur toute l’étendue du territoire national. Tous devraient mesurer que de la qualité et de la massivité des initiatives du 23 dépend, pour une part non négligeable, le devenir du pays. Alors, ensemble, en avant !

 

Dakar le 20 juillet 2011.

Le Secrétariat du Comité Central.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog