SEULE LA MOBILISATION POPULAIRE PERMETTRA DE GARANTIR LE RESPECT DU DROIT !!!

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

artoff84070.jpg

COMMUNIQUE DU SECRETARIAT DU P.I.T-SENEGAL

Réuni en séance extraordinaire le jeudi 20 octobre 2011, le Secrétariat du Parti de l’Indépendance et du Travail a procédé à une analyse de fond de la situation politique nationale pour, au vu du contexte, préciser les axes stratégiques d’intervention du Parti.

C’est ainsi que le Secrétariat se félicite de l’extrême isolement dans lequel se retrouve Abdoulaye Wade qui, dans les faits, voit enfler- jusque dans son entourage le plus proche- la clameur de ses compatriotes, persuadés que sa candidature, pour un troisième mandat, est non seulement illégale et illégitime, mais aussi et surtout, ruineuse pour le pays.

Pour le Secrétariat du P.I.T, c’est précisément parce qu’Abdoulaye Wade est conscient du rejet quasi unanime de cette candidature qu’il verse dans la provocation , en remettant non seulement en cause les éléments de consensus en rapport avec le processus électoral (bulletin unique), mais aussi en renouant avec les procès politiques intentés à l’encontre d’opposants dont le seul tort est d’attirer l’attention de tous sur l’extrême gravité des velléités de Wade et de son camp de confiscation de la souveraineté populaire.

De ce point de vue, le verdict inique prononcé à l’encontre de Malick Noël Seck a, au moins, le mérite de jeter une lumière crue sur ce qui s’impose au Peuple sénégalais, pour trancher le débat en cours. Les Sénégalais ne doivent s’en remettre qu’à eux-mêmes, ne compter que sur leur mobilisation et leur engagement pour imposer le respect du droit, de tous leurs droits.

Et c’est bien parce qu’il en est ainsi que la responsabilité de tous les patriotes, celle des militants de Bennoo Siggil Senegaal singulièrement, est énorme. En effet, Bennoo (qui est sur la bonne voie) est dans l’obligation de présenter aux Sénégalais, dans les délais annoncés, son équipe et le «capitaine » qui doit la conduire, afin d’enclencher le processus qui, à terme, doit sortir le pays de l’ornière, par la mise en œuvre des conclusions salvatrices des Assises Nationales.

Ce n’est que par ce biais qu’il sera mis fin au dessein funeste d’Abdoulaye Wade de dévolution monarchique du pouvoir, mais aussi que le pays pourra, dans la longue durée, rompre avec le présidentialisme hégémonique, aussi désuet que peu performant.

Le Secrétariat du P.I.T, tout en saluant la grande lucidité de ses partenaires de Bennoo, estime que par-delà les rangs de cette coalition, un pont peut être jeté entre tous les Sénégalais attachés au respect de l’éthique républicaine, c’est-à- dire entre tous les fils du pays soucieux de la stabilité du Sénégal et du maintien, sur le sol national, de la paix civile et des valeurs démocratiques.

 De ce point de vue, le Secrétariat engage tous les militants du Parti, et, par delà eux, tous les Sénégalais à conforter le M23 pour en faire le gardien vigilant et intransigeant de la Charte fondamentale du pays.

Appréciant la rentrée scolaire, le Secrétariat du P.I.T note pour s’en désoler, le très grand écart entre le discours des tenants du pouvoir et la réalité du terrain. A la vérité, l’Ecole sénégalaise va à vau l’eau et constitue l’une des toutes premières priorités qu’il faudra affronter, après avoir défait Wade et ses affidés. Il faudra bien réparer les innombrables dégâts provoqués par les mesures unilatérales et inconsidérées du gouvernement, telle celle consistant à propulser tous les élèves de C.M.2 – y compris ceux ne sachant pas lire- en classe de sixième !

Il en est de même du monde rural, qu’il faudra pratiquement s’atteler à reconstruire, tant les meurtrissures à lui infligées sont profondes.

Le Secrétariat du P.I.T tout en soutenant les travailleurs de Transrail, ceux des collectivités locales, de la Lonase, de la Santé, bref tous ceux en lutte pour la préservation de leur outil de travail et pour une rémunération plus juste de leur effort créateur, encourage tous les militants du Parti à continuer, conformément à la tradition de lutte du P.I.T, à être partout parmi les premiers et les plus résolus dans les batailles pour la préservation des intérêts des travailleurs, au grand bénéfice du Peuple sénégalais.

Dans ce cadre, le P.I.T salue à sa juste mesure la récente initiative de regroupement des centrales et syndicats décidés à faire front contre l’arbitraire, la gabegie et la duplicité du régime de Wade.

Fait à Dakar, le 20 octobre 2011.  

Le Secrétariat du Comité Central. 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog