UNITE ET RASSEMBLEMENT: POUR UN SENEGAL RENOVE ET A JAMAIS DIFFERENT!

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL

 

P1010614.JPG

Les Sénégalais attendent, avec une impatience mêlée d’anxiété,  le dénouement des tractations en cours au sein de Bennoo Siggil Senegaal, pour déterminer l’équipe et le capitaine qui auront la lourde charge d’être les porte-étendards du projet de refondation nationale découlant des Assises Nationales.

Pour le Secrétariat du Parti de l’Indépendance et du Travail, il ne faut pas se tromper sur le sens de l’empressement des Sénégalais  à être édifié sur les choix de Bennoo. A la vérité, il ne faut y voir que la traduction de la foi  et de l’attachement des Sénégalais aux  conclusions des Assises,  leur volonté sans fard de rompre définitivement avec la mal gouvernance érigée en système de gestion,  leur commune aspiration de voir leur pays rompre, mais pour de bon, avec le présidentialisme outrancier, dont tous ou presque ont fini de vérifier, avec Abdoulaye Wade notamment, les ravageuses limites.

Ainsi perçu, ce qui est en cours dépasse le cadre étroit de Bennoo et donc de loin, celui bien plus étriqué des Partis respectifs des deux candidats à la candidature. En d’autres termes, au-delà des plans de carrière individuelle, par delà les ambitions compréhensibles de Parti, c’est du Sénégal qu’il s’agit, de son entrée dans la modernité, du réarmement moral de ses fils, de son  redressement économique et social…

Face à un tel défi, la raison et la morale commandent de ne pas fléchir. Il faut que Bennoo s’accorde sur un candidat de l’unité et du rassemblement. Or, pour ce faire, nul ne devrait se croire si indispensable qu’il en viendrait à considérer les autres comme quantité négligeable.

Bennoo doit maintenant trancher, décliner son offre et permettre aux sénégalais de juger. Et si d’aventure un ou certains de ses militants ne se retrouvaient pas dans le choix le plus partagé, Bennoo devrait en prendre acte et avancer, car devant être persuadé que le décideur véritable demeure le Peuple souverain.

Pour sa part, le P.I.T fidèle à sa ligne de toujours mettre, en toutes circonstances, l’intérêt national au devant de tout, s’engage à demeurer  constant au poste qu’il a choisi d’occuper : celui de la défense intransigeante des intérêts populaires.

Voilà pourquoi le P.I.T invite tous ses partenaires et par delà tous les Sénégalais à ne pas perdre de vue l’essentiel : faire barrage à la candidature immorale, illégitime et illégale de Wade, imposer un scrutin transparent et sincère, inscrire dans la vie les ruptures fondamentales dont le pays a grand besoin.

Du reste, le secrétariat du Comité Central du P.I.T est convaincu de ne pas pêcher par excès d’optimisme en certifiant que, pour au moins quelques uns de ces objectifs, l’essentiel des forces vives de la Nation peut se retrouver.

D’ailleurs, de ce qui précède, le M23  est, assurément, un gage édifiant.

Voilà pourquoi il convient de conforter cette structure, d’asseoir ses démembrements dans tout le pays pour que de partout s’élève la vague puissante devant mettre un frein définitif aux errances de Wade et de son régime.

 

Fait à Dakar le 23 novembre 2011.

Le secrétariat du C.C. du PIT-SENEGAL

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog