LE TEMPS DES EPREUVES

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL
LE TEMPS DES EPREUVES

LE TEMPS DES ÉPREUVES !

Éprouver est une notion équivoque renvoyant tout autant à sentir qu’à vérifier. Ce que le substantif « épreuve » dit bien puisque lui aussi renvoie et au test, c’est-à-dire à un instrument de mesure, et à la difficulté, aux entraves que le sujet rencontre dans son parcours.

Quelque part, le Sénégal vivrait un temps particulier : celui des épreuves. En effet, alors que des pluies diluviennes avaient fini de noyer de vastes zones habitées à Dakar et dans certaines régions du pays, la fourniture en eau potable, ressource vitale, de la capitale du Sénégal a été littéralement bloquée et ceci près de trois (03) semaines durant ! Le tout survenant en un moment de l’année coïncidant généralement avec le renchérissement du coût de la vie. De sorte que le moins que l’on puisse dire c’est que les sénégalais ont vécu septembre 2013 à la dure…

Pourtant, tout bien considéré, ces sénégalais, de façon globale, les dakarois particulièrement, ont traversé cette séquence de vie avec superbe. Alors que Dakar manquait durablement d’eau potable, alors qu’une chaleur moite sévissait dans la plupart des domiciles, alors que trouver la dépense quotidienne était devenue, depuis bien longtemps et pour beaucoup, une équation quasi insoluble, les sénégalais n’ont cédé ni à l’énervement, ni au désespoir. Pas plus qu’à la rage ou aux chants des sirènes les invitant à se dresser contre le Président Macky Sall et son gouvernement que certains esprits friands de raccourcis ont vite fait de tenir pour responsables des indicibles souffrances des sénégalais.

Mieux ou plus, quelques compatriotes aux intentions ténébreuses ont pensé que le moment était opportun qui pour prendre date en vue d’échéances électorales « prochaines », qui pour contraindre le Président de rompre avec ses alliés aux fins de refaire son camp…

Pour les derniers nommés, il devrait en être ainsi parce que Benno Bokk Yaakaar ne mouillerait pas le maillot. Cette coalition jouirait des « privilèges » sans partager les vissicitudes de la gestion du pouvoir…

Aux tenants d’une telle thèse, le Parti de l’Indépendance et du Travail rétorque que le Président Sall connait très certainement l’histoire du loup se déguisant en agneau. Autrement dit, la coalition Benno Bokk Yaakaar que la vie a imposée, qui s’est constituée à l’issue d’épreuves dans le cadre desquels le Sénégal a joué son destin, une telle coalition n’est certainement pas à vendanger. Du reste, c’est aussi et certainement la consistance des forces coalisées, leur variété et leur influence qui, entre autres, ont permis au pays de traverser cette étape dans la dignité.

Qu’on nous entende bien : ce pays qui est le nôtre repose sur des valeurs qui lui viennent de loin. Celles-ci ont nom solidarité, courage (pour rendre maladroitement le mot wolof « Jom ») et foi. Un triptyque que les aléas de la vie et beaucoup de dirigeants peu vertueux ont érodé, sans parvenir à le gommer des tréfonds de l’âme de nombre de nos compatriotes.

Mais ces nombreux sénégalais qui ne demandent qu’à s’investir pour faire émerger au firmament des nations leur pays exigent d’avoir des dirigeants travailleurs, intègres, perspicaces, résolus à affronter, avec lucidité et méthode, les innombrables défis auxquels le pays fait face. Précisément parce que les derniers événements en date nous ont révélé nos multiples et tragiques fragilités, notre insouciance presque morbide et l’immense étendue du champ de ce que nous avons à rattraper, pratiquement dans tous les domaines.

Le comprendre, appuyer le Président Sall dans la réalisation de cet immense chantier, au bénéfice de tous, ne passe pas ailleurs que par la consolidation du camp du 25 mars 2012, pour un Sénégal de souveraineté retrouvée.

Est-il seulement besoin d’ajouter que tout cela ne se fera pas par alchimie, tant le legs de la désastreuse gouvernance des nouveaux croisés, autoproclamés contempteurs du régime de Macky Sall, est lourd ?

Pour le Parti de l’Indépendance et du Travail les responsabilités ont été situées par le Peuple souverain lui-même. Un Peuple qui a ainsi donné à son Président une lettre de mission qui commande une synergie des efforts à la suite d’une claire et précise compréhension des enjeux.

Le savoir revient, pour la coalition aux affaires, à davantage se donner les moyens de concertations régulières, par delà le cercle du Gouvernement et de l’Assemblée Nationale, aux fins d’apporter, à tous les paliers de la vie nationale, des réponses pertinentes aux légitimes interpellations des sénégalais et de poursuivre les taches cardinales concernant la réforme des institutions, la nouvelle phase de la décentralisation.

Samba SY

Porte Parole du PIT Sénégal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Baabakar 04/10/2013 20:13

tjr pertinent Mr Sy

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog