SAMBA SY: A PROPOS DE LA ‘’COALITION DE RUPTURE’’ A RUFISQUE

samba_sy.gif

Rufisque, 1er avr (APS) – Les partis, Coalitions de partis et mouvement citoyen de l’opposition à Rufisque ville ont mis en place la ‘’Coalition de rupture’’ pour porter la candidature de Badara Mamaya Sène, conseiller élu de l’Alliance républicaine pour la citoyenneté, à la tête de la municipalité de Rufisque.

Ce groupe est composé de Benno Siggil Sénégal, de l’Alliance républicaine pour la citoyenneté (ARC), de Vision Rufisque, de la Convergence pour le renouveau et la Citoyenneté (CRC), des Verts.

Il compte ainsi ‘’mettre en commun tous ses conseillers afin de rendre concret le besoin d’alternative exprimé par les populations lors des élections locales du 22 mars’’, a expliqué Samba Sy, membre de Benno, porte parole de la conférence de presse tenue mercredi après-midi à Keury Kao à l’espace culturel Lat Daro.

‘’C’est un engagement collectif autour duquel, fils et filles de Rufisque, nous nous mettrons pour essayer de rénover notre ville’’, a-t-il dit, soutenant devant la forte assemblée réunie dans la salle que ‘’toutes les tentatives de débauchage, toutes les intimidations, la dilapidation des ressources publiques, nos ressources pour corrompre, pour appâter ou acheter les conseillers ne passeront pas’’.

Pour le modérateur de la conférence, ‘’les conseillers regroupés autour de cette alliance sont décidés à enlever l’équipe libérale de la municipalité et porter à la tête de la mairie Mamaya Séne’’.

Ainsi, ils se sont ‘’engagés solennellement une fois la victoire acquise pour une gestion de rupture dont le socle sera la professionnalisation, l’organisation, la concertation, la participation et la transparence’’.

En d’autres termes, a précisé le professeur Samba Sy, le conseil mis en place entend avec tous les Rufisquois, ‘’gérer la cité de façon vertueuse et efficace pour que très rapidement la ville reprenne la place qui lui revient de droit dans le concert des localités en développement’’.

Interpellé sur les mesures prises par cette nouvelle coalition pour ‘’sécuriser le vote des conseillers’’, Samba Sy a dit que ‘’c’est un pacte de confiance, de dignité qu’ils ont pris avec les populations qui ont sanctionné par les urnes les libéraux dans l’espoir d’une alternative à la tête de la municipalité’’. Il a ajouté que les Rufisquois ont le ‘’regard rivé sur eux, ils n’ont pas le droit de trahir le choix des urnes’’.

Le président du Mouvement Vision Rufisque, Dr Omar Cissé a décliné à travers une projection les grandes priorités de la ville qui ont pour nom assainissement, aménagement urbain, éclairage public, entre autres.

Devant les militants des différents partis et coalitions, Badara Mamaya Sène a réaffirmé son ‘’engagement à fédérer toutes les compétences’’ afin de jouer ‘’juste un rôle d’animateur une fois à la tête de la municipalité’’.

Pour le président de l’ARC, c’est ‘’la détermination d’une équipe nouvelle constituée d’une coalition de rupture pour rebâtir et reconstruire la ville de Rufisque’’.

‘’Nous avons besoin de tous les fils de ce terroir, nous ne rejetterons personne, nous serons des hommes d’unité, nous ferons même appel à nos plus farouches adversaires pour qu’ils viennent ensemble pour le bien de la ville’’, a-t-il dit, précisant en même temps que personne ne pourra le faire dévier de son objectif de diriger la municipalité avec ses nouveaux alliés.

Il a promis avec la nouvelle équipe qui sera mise en place de ‘’s’attaquer le plus vite possible, aux priorités dégagées d’accord partie’’. ’’Nous devrons nous mettre ensemble et compter aussi sur le soutien des populations aux urgences signalées par les populations elles-mêmes durant la campagne électorale’’.

‘’Notre ville est en lambeaux, des coins inaccessibles, l’absence totale d’éclairage dans certains coins, absence totale d’infrastructures dans des quartiers populaires et populeux. Tout cela constituera pour la nouvelle équipe municipale une urgence’’, a-t-il ajouté.

La rencontre avec la presse aux allures de plébiscite pour l’ancien arbitre international, instructeur à la Fifa et à la CAF, a enregistré la présence de tous les conseillers de l’opposition qui ont été présentés au public. Certains ont même juré, geste et paroles à l’appui, de ne ‘’pas trahir la volonté du peuple’’ en répondant au ‘’tentatives de débauchage’’ de la Coalition Sopi qui a besoin de 6 autres conseillers.

L’opposition réunie a obtenu 39 conseillers avec 23 pour l’ARC de Badara Mamaya Sène, 9 conseillers de Benno Siggil Sénégal, les 5 conseillers de Vision Rufisque et un conseiller pour les Verts. Démocratie citoyenne avec un conseiller est ‘’pour le moment’’ absent de la Coalition de rupture.

La Coalition Sopi qui a obtenu 31 conseillers s’active pour le moment à une candidature unique pour ‘’espérer débaucher du côté de l’opposition afin de garder le fauteuil de maire de la ville.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog