UJDAN : APRÈS TROIS DÉCENNIES DE MILITANTISME, QUELLES PERSPECTIVES?

  • LE BLOG DU PIT-SENEGAL
UJDAN : APRÈS TROIS DÉCENNIES DE MILITANTISME, QUELLES PERSPECTIVES?

UJDAN : APRÈS TROIS DÉCENNIES DE MILITANTISME, QUELLES PERSPECTIVES?

Par Samba SY

Chers camarades, chers amis, Mesdames et Messieurs,

En nous conviant à célébrer l’anniversaire de la création de l’U.J.D.A.N, le Bureau Exécutif National de cette organisation se livre assurément à un travail de mémoire.

Une mémoire dont certains des invités de ce matin sont un détachement vivant. Dans la tête de ceux-ci défilent probablement ou plutôt certainement des souvenirs impérissables car liés à une tranche de vie au cours de laquelle l’engagement se le disputait au sens de l’initiative, de la créativité, du sentiment exaltant d’être porteur d’un dessein. Un dessein noble de libération humaine, de contribution, par le génie personnel de chacun, à l’avènement d’un monde plus humain, un monde de fraternité, de paix, de progrès partagés.

Ceux qui étaient du nombre hier, ceux qui ont allumé cette torche malgré tout encore incandescente ont blanchi.

Pourtant, chez certains d’entre eux, la même flamme est demeurée, ce qui explique du reste qu’ils soient, en ce jour du 5 août, des nôtres et donc toujours fidèles au poste.

Mais, chers camarades, votre travail de mémoire ne peut occulter les centaines de compatriotes qui, quoique n’étant plus des nôtres, ont tout de même cheminé avec nous.

Or, parce que qu’ayant fait ce parcours avec nous, porteurs du même idéal, ils n’ont pu partir qu’en restant.

A nous de trouver les formules adéquates pour leur permettre, à chaque fois que de besoin, d’apporter ce qu’ils peuvent donner comme contribution à la réalisation de notre idéal d’édification d’un monde bien meilleur.

Bien entendu, le travail de mémoire auquel nous nous livrons ce matin ne peut faire l’impasse sur la trop longue liste de camarades disparus. Il n’est pas besoin de citer des noms car nous tous, en nous reportant à ce que fut l’U.J.D.A.N à ses débuts, sommes remplis par la présence de ces camarades arrachés à notre affection par l’implacable loi de la vie.

Est-il seulement utile d’ajouter, chers amis, que ces pionniers demeurent vivants par les gestes qu’ils ont posés ?

Merci donc camarades du Bureau Exécutif National de l’U.J.D.A.N. Merci pour cette magnifique occasion que vous nous donnez de commercer, de réfléchir ensemble sur ce que le contexte et les impératifs du moment nous commandent de faire.

Dans le fond, votre commande, en termes de questions à prendre en charge, semble pouvoir se résumer au travers de ces quelques interrogations.

Est-il pertinent de se retrouver sous la bannière d’une organisation de jeunes à visée révolutionnaire, dans le Sénégal d’aujourd’hui ?

Si d’aventure la réponse à cette question est oui, convient-il de vouloir le faire en conservant dans leur intégralité les mêmes démarches que celles qui naguère ont permis des avancées certaines ?

En tous les cas, comment allier l’exigence de faire, personnellement, face aux défis de l’existence au quotidien avec la nécessité de construire, ensemble, un outil efficace pour la réalisation de changements profitables, non pas à quelques-uns, mais au plus grand nombre ?

Pour traiter de ces questions et de bien d’autres que la vie met à l’ordre du jour, aucun d’entre nous n’est de trop.

Voila pourquoi toutes les interventions pertinentes, toutes les idées enrichissantes que vous déciderez de partager sont les bienvenues.

Mais donnons d’abord la parole à nos panelistes pour introduire. Ensuite nous engagerons le débat général.

Samba SY, 5 Août 2013.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog